Réduire son imposition avec le Girardin Social 2013

Un des meilleurs dispositifs de defiscalisation pour les dentistes : le Girardin social 2013.

Il existe différents dispositifs légaux permettant de réduire votre imposition sur le revenu . Parmi eux , nous avons choisi de mettre en avant la loi LODEOM ( Loi pour le développement outre-mer) et plus particulièrement le Girardin Social. (Article 199 Undecies C du CGI)

Loi Girardin Logement Social 2013

Le principe de la loi Girardin logement social est de permettre  la création de nouveaux logements sociaux dans les DOM-TOM. Grâce aux apports des investisseurs métropolitains, des projets de constructions sont financés .L’état en contrepartie accorde des réductions d’impôts.

Le texte de loi (Girardin Social 2013)

Article 199 undecies C du CGI est l’article de loi officiel du code général des impôts (source : http://www.legifrance.gouv.fr/ )

La réduction d’impôts (Girardin Social)

reduction d'impots girardin social 2013

Girardin social 2013

La Loi Girardin Social permet de financer la construction et la rénovation de logements sociaux dans les DOM-TOM, grâce aux apports d’investisseurs. Les contribuables bénéficient d’une réduction d’impôt de 1115% à 125% du montant de leurs souscriptions.

Ainsi par exemple :

Vous etes célibataire
Votre BNC prévisionnel de 2012 est de 154 532 euros
Votre impot prévisionnel 2013 ( sur les revenus 2012) est de 50 000 euros
 En investissant en 2012 , 40 000 euros dans une opération de Girardin Social , vous pourrez obtenir en 2013 d’une réduction d’impôt de 50 000 euros. 

Les points de vigilance du dispositif Girardin Social 2013

– l’ intermédiaire:  Nombre de conseillers offre des solutions de defiscalisations , sans se préoccuper de la situation du client, de l’opération choisie . Vérifier bien avant de souscrire que votre intermédiaire possède bien les Assurances et Responsabilités Civiles professionnelles. La qualité de votre intermédiaire est importante pour le calibrage de votre investissement , le choix de l’opération , l’accompagnement après la phase d’investissement.

-L’opérateur: Plusieurs opérateurs se sont improvisés spécialistes du Girardin industriel et du Girardin Social. Vérifier que celui que l’on vous propose exerce ce métier depuis plusieurs années , qu’il est bien reconnu parmi les professionnels , que ses opérations n’ont pas fait l’objet de requalifications fiscales.

-La structure d’investissement: Privilégier une structure d’investissement sous forme de SAS plutot que des SNC ou SEP . Ces dernières engagent d’avantage la responsabilité des investisseurs et permettent moins de traçabilité .

-L’agrément du ministère: Les opérations de Girardin Social avec Agrément , ont le mérite d’avoir été étudiées et validées en amont par le ministère en charge de ces opérations. Ceci représente une sécurité supplémentaire aux opérations isolées sans agrément.

-L’exploitant: La qualité de l’exploitant et la croissance de son secteur économique sont des garanties importantes . Une société d’économie mixte ( détenue en partie par les communes, la région …)limite les risques de faillite. Le secteur du logement social , soutenu par le Girardin Social , est lui malheureusement très porteur , et l’offre est bien trop insuffisante par rapport a la demande.

-Les banques participant au montage: La présence d’une banque , est toujours un garde fou supplémentaire , cette dernière ayant un avis pointu et une connaissance directe des acteurs locaux. La Caisse des Dépôts , joue parfaitement ce rôle.